In Memory # Jouques – 1015

Thomas_Rothé-3© Thomas Rothe – 2015

Le hameau du Logis d’Anne, à 8 km du village de Jouques, au bord de la RN 96, est l’un des principaux des camps qui ont accueillis des familles de Harki en 1962. Ces camps ont constitué au départ une solution pour des populations rurales en Algérie, transplantées brutalement en France dans un univers totalement étranger. Mais le regroupement entre soi, l’encadrement quasi militaire, le travail assuré (plus ou moins par l’ONF), des logements – souvent préfabriqués – modestes, voire sommaires ne devaient que provisoires. Mais ces camps se sont transformés de fait, au fil des années en ghettos, car éloignés de tout et ne permettant pas l’intégration.