Prendre et perdre son temps # Avignon – 1011

Avignon, place du Palais des Papes. La période estivale touche à sa fin. La population touristique, coutumière de l’endroit, est plutôt clairsemée. Un homme âgé, casquette vissée sur la tête est assis. Instant de répit, d’attente, de réflexion ? Les minutes s’égrènent, se prolongent.  Il se lève puis s’en va, impassiblement. Peut-être était-il là sans d’autre fin que de laisser passer le temps. Une posture presque incongrue dans un lieu où les visiteurs semblent courir après lui.

L’essentiel était ailleurs # Amiens – 0811

 

Nous sommes en Aout et l’automne devance déjà l’appel. Les pulls s’imposent, le ciel est gris, bientôt la pluie. Retour vers un « chez nous » désormais lointain, étranger dans un espace familier. Nos hôtes nous guident dans un dédale de  sentiers. Les sous-bois succèdent au champs de blé récemment fauchés. Finalement, il n’aura pas plu. Une éclaircie se sera même invitée à la balade. L’été était bien là, où on le soupçonnerait pas.

Un air d’antan # Antigny – 0811

Le rendez-vous était donné au stade municipal d’Antigny, le 07 aout 2011 à 9 heures. À l’écart du village entre champ de maïs et champs de blé, rien ne distingue le stade des pâtures si ce n’est son rectangle un peu plus vert bordé d’une allée de thuyas le long de la départementale. Un petit bungalow en guise de vestiaire, un modeste robinet office de douche, tout ici respire l’épure. L’activité principale doit se résumer aux quelques matchs dominicaux de l’équipe locale où les coups de sifflets de l’arbitre font écho au son du clocher. Situé à 3 kms de Saint-Savin, tout près de la Gartempe, Antigny, village à vocation essentiellement agricole organise sa fête des battages. Démonstration de travaux agricoles par traction animale, défilé de matériels et véhicules anciens, artisanat, ballet équin, exposition avicole…