Oups ! # Montpellier – 1111

Parfois, il est tentant de sortir des sentiers battus, d’emprunter des chemins de traverse ou plus prosaïquement d’aller au plus court. L’issue, lorsqu’on est un peu trop présomptueux ou généreux, n’est pas toujours des plus heureuses.

Le jour d’avant # Palavas – 1111

Le jour d’avant, il faisait beau. Tout le monde s’était semble-t-il mis d’accord. Rendez-vous était donné sur la plage de Palavas-les-Flots. Une partie de football s’improvise. Certains essaient de dompter les caprices du vent avec frisbee et autre cerf-volant. Un papa brave la douceur automnale en maillot de bain. Des enfants tentent en vain d’attraper les mouettes. Les nuages s’immiscent dans le ciel. La nuit tombe plus tôt que d’accoutumée. Le jour d’avant,… la tempête.

Les veilleurs de sentiers # Hérault – 0911

7h15, Poujo-sur-Orb s’éveille doucement. L’arrivée des écoliers rompt le silence matinal. Ils attendent le bus de ramassage scolaire sous le halot des éclairages publics. Sur le parking, je retrouve l’équipe des rando-pisteurs. Un café s’improvise sur le trottoir. On jauge l’humeur matinale avec quelques goguenardises. L’ambiance se réchauffe. Les rires tutoient les sourires. Ils finissent par effacer les stigmates d’une nuit écourtée. Il est temps de reprendre la route. Jean-Baptiste Mesquida, le chef d’équipe, sonne le départ. À mesure que nous avançons le voile nocturne se lève sur les cimes et ses vastes étendues de landes. Nous arrivons au hameau de La Fage où nous posons pied-à-terre. En contrebas les gorges de Colombières demeurent dans la pénombre alors qu’à l’horizon, une brume épaisse couvre la vallée…